Cérémonie d’Ouverture Des Assemblées Annuelles 2020 de la BAD: Mot de bienvenue de Madame Nialé KABA, Ministre du Plan et du Développement Présidente du Conseil des Gouverneurs de la BAD

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, le 26 Août 2020,-/African Media Agency (AMA)/- 

  • Mesdames et Messieurs les Gouverneurs de la BAD, chers collègues ;
  • Distingués membres du Conseil d’Administration ;
  • Monsieur le Président du Groupe de la BAD ;
  • Mesdames et Messieurs les Ministres ;
  • Honorables participants ;
  • Mesdames et Messieurs ;

Tous en vos rangs, grades et qualités respectifs,

C’est un honneur pour moi, de souhaiter la bienvenue à tous les participants nationaux ainsi qu’à tous ceux qui sont connectés depuis l’extérieur à la cérémonie d’ouverture des Assemblées Annuelles 2020 du groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD).

 Je voudrais vous adresser les salutations cordiales de SEM Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, qui aurait souhaité vous accueillir personnellement au bord de la Lagune Ebrié. Toutefois,  il aura l’occasion de s’adresser à vous de façon virtuelle tout à l’heure.

Honorables participants,

Mesdames et Messieurs,

Vous le constatez, les Assemblées Annuelles 2020 du Groupe de la BAD se tiennent de façon virtuelle. C’est une première.

Je voudrais, dans ce contexte particulier, saluer la flexibilité du conseil des Gouverneurs de la BAD qui a autorisé, à titre exceptionnel, la tenue de ces Assemblées Annuelles par visioconférence.

Je voudrais également remercier Monsieur Adésina AKINWUMI, Président du Groupe de la BAD, ainsi que son équipe pour la parfaite collaboration avec le Gouvernement ivoirien pour l’organisation de cette activité.

Enfin, je voudrais saluer et féliciter tous nos collaborateurs nationaux qui ont œuvré pour la bonne tenue de cette cérémonie.

Honorables participants,

Mesdames et Messieurs,

Lors des dernières Assemblées Annuelles du groupe de la BAD, tenues à Malabo en Guinée Équatoriale du 11 au 14 juin 2020, le Conseil des Gouverneurs a bien voulu désigner le Gouverneur de la Côte d’Ivoire en qualité de Président du Conseil des Gouverneurs.

Notre mandat, vous le savez, a été jalonné par des évènements majeurs qui à notre sens, changeront durablement le visage de notre Institution.

A l’issue de ces Assemblées Annuelles où nous devrons passer le flambeau, permettez-moi de faire un bref rappel des actions majeures des quinze (15) mois passés à la tête du Conseil des Gouverneurs.

D’abord, je voudrais évoquer la septième augmentation générale du capital de la BAD (AGC-VII) obtenue lors de la réunion extraordinaire du Conseil des Gouverneurs de la BAD, tenue à Abidjan le 31 octobre 2019. Cette augmentation d’une valeur de 115 milliards, la plus importante de l’histoire de la BAD, fait passer son Capital de 93 milliards à 208 milliards de dollars américains. Elle permet non seulement à la banque de conserver son excellente notation AAA, mais aussi de soutenir davantage les efforts de développement des pays africains.

Ensuite, permettez-moi de relever la gestion de la crise au sein de la BAD relativement à la plainte des lanceurs d’alerte contre le Président : je voudrais, à ce propos, saluer les efforts de tous les Gouverneurs et de l’équipe de la Banque qui ont su adhérer à mes propositions de solutions concertées et consensuelles. Je voudrais réitérer mes remerciements au Panel des trois hautes personnalités sous la conduite de Madame Mary ROBINSON, dont le travail en toute indépendance disculpe le Président ADESINA contre lesdites allégations, mais surtout renforce la crédibilité des organes de l’institution, gage de sa stabilité et de sa réputation vis-à-vis de ses actionnaires.

Enfin, je voudrais signaler la décision historique du Conseil d’Administration de la Banque qui a approuvé la Facilité de réponse rapide contre la Covid-19 (CRF), dotée de 10 milliards de dollars américains, destinés à financer les plans de sortie de crise et à aider les pays membres régionaux et le secteur privé. Je salue le leadership du Président Adésina AKINWUMIet les initiatives prises pour accélérer le développement de l’Afrique et aider le continent à mitiger l’impact de la crise sanitaire.

Honorables participants,

Mesdames et Messieurs,

Au-delà de ses effets néfastes, la pandémie nous oblige à relever le défi de la digitalisation de nos économies. A cet égard, il faut pouvoir tirer le meilleur profit de cette digitalisation et l’organisation des Assemblées Annuelles 2020 de la BAD, en particulier l’élection de son Président par voie électronique apparaît comme une véritable avancée dans nos méthodes de travail. C’est pour moi l’occasion de féliciter la Banque pour toutes les assurances données sur la crédibilité et la confidentialité du processus électoral. Au regard de l’intérêt que suscite le recours à cette technologie, je voudrais encourager la Direction de la Banque à apporter un appui substantiel aux pays africains individuellement et collectivement afin de renforcer l’infrastructure numérique nationale et régionale pour une connectivité plus grande.

Honorables participants,

Mesdames et Messieurs les Gouverneurs,

Vous le voyez, notre mandat fut un mandat de challenge.

Je voudrais à cet égard, remercier les membres du bureau, en l’occurrence le Gouverneur de l’Argentine, premier vice-Président et le Gouverneur de la Namibie, deuxième vice-Président pour leur appui décisif tout au long du mandat.

Je voudrais également remercier l’ensemble des Gouverneurs pour leur collaboration et leur contribution qui ont permis d’atteindre les résultats satisfaisants que nous venons de citer. Je sais pouvoir compter sur votre appui, chers Gouverneurs pour que le processus électoral qui s’ouvrira demain et couronnera nos travaux se passe dans de très bonnes conditions.

Bon Conseil des Gouverneurs à toutes et à tous.

Je vous remercie.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour La Banque Africaine de Développement.